Dalifort Danse Festival est une initiative est une plateforme d’expression artistique mise en place afin de canaliser les jeunes et de tisser des liens de solidarité entre eux. L’occasion sera saisie aussi pour impliquer les jeunes du quartier et de ses environs dans des activités culturelles et plus précisément la danse qui peut être vecteur de développement si elle est utilisée sous une forme beaucoup plus professionnelle et tout en gardant son aspect éducationnel. Le festival offre à ses jeunes une autre manière de comprendre la vie actuelle et de se projeter dans le futur pour prétendre à des choses extraordinaires.

L’objectif de cette manifestation culturelle est de promouvoir la danse et découvrir de nouveaux talents.

L’objectif de « Dalifort danse festival » est de revisiter la richesse des différentes formes de danse de la localité et de révéler de nouveaux talents.

Cette manifestation vise à faire du quartier Dalifort le point d’attraction de la banlieue dakaroise dans la deuxième semaine du mois d’avril 2014.

En vue de les aider à bénéficier, après ce festival, d’une formation professionnelle. Cette même formation, a expliqué le danseur et chorégraphie Omar Sène, l’un des initiateurs de ce festival, concerne, entre autres, la peinture, le théâtre et les contes.

  » Nous voulons, à travers cette formation,  aider les jeunes talents à sortir de l’ornière pour pouvoir bien vivre de leur art en intégrant le milieu professionnel. » C’est aussi une façon pour nous de lutter contre le chômage et l’insécurité en faisant trouver à ces jeunes une occupation régulière », a-t-il laissé entendre. Selon lui, « Dalifort danse festival » vise également à donner une nouvelle image de la danse contemporaine sénégalaise dont les clichés renvoient « actuellement à l’obscénité ».

 Pour M. Sène, seule une bonne formation des pratiquants peut aider à aller vers une image plus positive de la danse et restaurer l’orthodoxie.